“Le temps est assassin” de Michel Bussi

Le temps est assassin est le 6 ème livre que je lis de Michel Bussi. Après avoir adoré ses précédents livres, j’avais hâte de découvrir celui-ci.

Michel Bussi

Résumé  “Le temps est assassin” de Michel Bussi  :

Eté 1989 La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne. Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite… et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Été 2016 Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé. A l’endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre. Une lettre signée de sa mère. Vivante ?

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Mon avis “Le temps est assassin” de Michel Bussi :

Dès le début j’adore BUSSI, il n’y a qu’à voir la liste ci-dessous de mes lectures de cet auteur. Alors forcément quand ce livre est sorti j’ai eu envie de le lire. Pour tout dire j’ai commencé la lecture en août 2016, m’était arrêté à environ 200 pages et abandonné la lecture.

Dernièrement je me suis dis que je voulais lire ce livre, et j’ai vite compris pourquoi j’avais abandonné la lecture 1 an plus tôt.

En effet je n’ai pas réussi à rester dans le livre. J’ai trouvé qu’il y’avait beaucoup trop de personnages, beaucoup trop de longueurs. Le parallèle entre les années 1989 et les années 2016 multiplie les personnages, les situations et je me suis totalement perdu. Bref une déception pour ce livre.

Mes autres lectures de Michel BUSSI :

Un avion sans elle

Ne lâche pas ma main

N’oublier jamais

Nymphéas noirs

Mourir sur Seine

27 comments

  1. louloutediary says:

    Oh dommage ! Je n’ai pas encore lu le temps est assassin, mais j’aime bien la plume de Michel Bussi (qui en plus très sympathique). Je crois que mon préféré reste “Maman a tort”, mais j’ai adoré également “Nymphéas noirs” et “Un avion sans elle”
    Par contre, je n’ai pas du tout aimé “N’oublier jamais”.
    Et comme je suis curieuse, je vais aller lire tes autres chroniques ;)
    Bises
    Elsa

    • admin says:

      Coucou !
      J’adore également sa plume, même peut être plus que MUSSO; mais celui-ci malheureusement trainait trop en longueur, et j’ai pas réussi à tout lire, j’ai préféré sauté une bonne centaine de page pour arriver à l’essentiel ^^
      Bises

  2. Mél Blanc says:

    Oh mince !
    Cela dit ça m’arrive aussi de laisser tomber quand trop de personnages pourtant une auteure que j’avais aimé mais là impossible de comprendre quoi.

  3. boogilily says:

    coucou :)
    je n’ai pas lu ce livre il me fait un peu pensé à un livre d’Eric Emmanuel schmitt qui parlait de 5 femmes (il me semble) à 5 époques différentes
    par contre 1989 c’est la meilleure année :p (mon annee de naissances) et 2016 aussi celle mo fils
    belle jour,née

  4. Sophie says:

    J’ai lu ce livre cet été (en Corse d’ailleurs) et je suis d’accord avec toi. Il y a trop de personnages, ça va dans tous les sens. Et même si je suis allée jusqu’au bout, c’est loin d’être le livre de l’année. J’ai trouvé ça tellement lent !

Laisser un commentaire