BIOPARC : l’inauguration du nouvel espace “les fantômes de l’Himalaya”

A l’occasion de l’ouverture du nouvel espace “les fantômes de l’Himalaya” BIOPARC nous a invité, le 4 Mai 2017 à découvrir en avant première cet espace et redécouvrir le parc.

 

LE NOUVEL ESPACE “LES FANTÔMES DE L’HIMALAYA” DE BIOPARC

Ce nouvel espace fait 11.000 m² et est totalement dédié à la faune eurasienne. Vous pourrez y retrouver des panthères des neiges (qui étaient déjà présente dans le parc), des bouquetins markhors, des caprins aux cornes spiralées de plus de 1,50m, des marmottes, et des vautours fauves.

Cet espace est composé de plusieurs carrières dont les falaises ont été ciselées de centaines de prismes de falun, la roche calcaire douéssine.

Elles sont reliées entre elles par des tunnels et des passerelles suspendues.

Le Bioparc s’investit depuis des années dans la conservation des espèces animales menacées, et s’est intéressé à la chaîne himalayenne.

Tel des fantômes, les animaux vivant dans ce milieu minéral et hostile, ont développé une capacité de dissimulation poussée l’extrême.

La panthère des neiges possède une population, entre 4000 et 6500 individus à l’état sauvage dont 5.000 dans l’Himalaya. Cet animal chassé pour sa fourrure est classé “en danger” par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Depuis 2001, le Bioparc s’investit en Mongolie dans la protection de cette espèce.

Ces travaux auront duré 9 mois et nécessité le déplacement de 65 tonnes de terre et de roche. Un travail de folie, dont le résultat en valait vraiment la chandelle ! Les espaces pour les animaux sont vraiment très grands et toute cette roche apparente, dépayse vraiment les visiteurs.

L’espace carnivores et primates d’Amérique du Sud

[Le loup à crinière]

[ours à lunettes]

Le sanctuaire des Okapis 

Le camp des girafes

Zarafa, une petite girafonne née le 04 Mars 2017, trop adorable ! ♥

Se restaurer à BIOPARC : 

Ce qui est top à Bioparc, c’est qu’il est possible de déjeuner au restaurant “le camp des girafes”. Investir le Camp des Girafes, c’est vivre un déjeuner atypique sur les terrasses extérieures face au canyon des girafes ou dans la maison du Camp au décor africain.

Deux formules à volonté sont proposées:
• Formule Barbecue, avec grillades à volonté, servie sur la terrasse (par beau temps les Week-ends de printemps, les vacances de Pâques et d’été)
• Formule Buffet, dans la maison du Camp ou en terrasse, où un choix de plats cuisinés d’inspiration française ou africaine vous attendent.
Tarifs : Formules à partir de 17,50 € (3,90 € pour les enfants de moins de 5 ans, et 9,90 € jusqu’à 12 ans).

Franchement on a été bluffé par la qualité des produits proposés, c’était franchement très bon ! Même les petites se sont régalées !

De plus les plats sont en majorité cuisinés par leurs soins, avec des produits régionaux et/ou issus de l’agriculture biologique.

Dans le parc on retrouve énormément de sculpture d’animaux qu’on peut trouver dans le parc. Ces sculptures sont faites tous les étés par des artistes nigériens qui s’installent dans le parc. Durant 2 mois ils sculptent et proposent des ateliers aux enfants.

“Les statuettes en laiton créées par Dello seront vendues tout l’été au profit de l’Association pour la Sauvegarde des Girafes du Niger (ASGN). Cela permet de financer, notamment, l’aide au développement des villages par la mise en place de micro-crédits et la construction de puits maraîchers.

Grâce au travail de fond réalisé depuis 15 ans par l’ASGN avec le soutien du Bioparc, le nombre de girafes présentes au Niger est en constante progression. Selon les estimations du dernier comptage, la population actuelle dépasserait les 450 individus.”

La curée des vautours de BIOPARC

Le Bioparc s’investit dans la conservation et la réintroduction des vautours en France et en Bulgarie. Pour cela ils travaillent avec 2 associations, dont la ligue de Protection des Oiseaux.

Le Bioparc acceuille exclusivement des vautours accidentés dans la nature et incapables aujourd’hui de voler. Ils peuvent se déplacer dans un vaste amphithéatre de 4.000m². Les prismes de falun leur constitue des paliers sur lesquels ils peuvent sauter.

Les vautours se déplacent librement et peuvent venir au plus près des spectateurs dans les gradins, lors de la curée des vautours qui a lieu chaque jour à 15h00.

Le canyon des léopards

La vallée des rhinocéros noirs

Le ferme Africaine

La Grande Volière Sud-Africaine

Même si on y trouve pas les animaux les plus impressionnant, j’adore cet espace, reposant, où les oiseaux peuvent être à quelques centimètres de nous. Eau, verdure, et oiseaux colorés rendent le lieu magnifique.

Merci encore à Pierre & François GAY pour leur accueil, leurs explications et leur invitation.

Informations pratiques :

Le parc est ouvert du 4 Février 2017 au 12 Novembre 2017

Tarifs :

  • 21 € l’adulte
  • 16 € pour les enfants de 3 à 10 ans

4 comments

  1. zombai says:

    coucou :-) c’est juste fabuleux ce parc,et cela donne envie d’y aller!c’est un beau projet qu’ils ont fait!!merci pour cette jolie présentation

Laisser un commentaire